Pendant que nous en France, nous sommes confinés, en Chine, on continue le travail.

Les moules pour la plaque frontale en aluminium sont en cours de gravure.

Une machine CNC DK7750F sur notre bloc

En fait, pour fabriquer les plaques frontales en aluminium, il existe de nombreuses technique. Notamment, le CNC ou la découpe laser.

Cependant pour un produit destiné à la fabrication de masse, il est préférable d’avoir un moule à emboutissage.

Là, c’est un DK7745, sur le second moule.

L’avantage du moule, c’est bien entendu une question de productivité. La gravure des moules a un certain coût, mais une fois les moules fabriqués…

Il est question d’une poignée de secondes pour chaque plaque. La machine avale les morceaux d’aluminium en une poignée de secondes.

L’investissement initial est très rapidement amorti et sur le long terme, on reste compétitif au niveau des prix.

J’en ai aussi profité pour en parler avec l’ingénieur en chef. La précision d’un tel moule donne des plaques en aluminium de précision légèrement inférieure à celle des plaques par découpe laser.

Cependant… il est inutile d’avoir une plaque de haute précision sur un clavier. La marge d’erreur laissé par un moulage par une presse reste largement inférieure à ce qui est nécessaire pour un simple clavier.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *