Comme vous le savez, les eQx (ou eQuilibrium ) sont des stabilisateurs fait maison, utilisant un design de notre conception.

Il y’a quelques petites précisions que j’apporte ici même.

1/ Ce sont des stabilisateurs “plate mount” (aussi appelé “plate mounted” ). En gros, ces stabilisateurs se fixent sur la plaque frontale en métal du clavier.

Il existe des stabilisateurs qui s’insèrent sur la carte mère, d’autres qui se vissent sur la carte mère, mais dans notre cas, on a choisi des stabilisateurs qui s’installent sur la plaque en aluminium.

Un choix purement personnel. Vous pouvez être d’accord… ou pas… …

2/ Ces stabilisateurs sont enchâssés sur la plaque en aluminium et isolés avec une colle à base de silicone, la colle “n° 706”, facilement disponible sur le marché Chinois.

La raison est assez simple à comprendre. Lors de la fabrication des stabilisateurs, le plastique est injecté à une assez haute température. En se refroidissant, le plastique se rétracte.

Le problème, c’est que le coefficient de rétractation n’est jamais le même. Ce coefficient se situe aléatoirement entre 1.8% et 2.5% pour le POM.

Ce qui signifie que peu importe le soin qu’on apporte, le process qu’on utilise, il existera toujours une variation de +/- 0.045 mm en largeur et 0.085 mm en longueur.

En plus de cette variation sur les mensurations des stabilisateurs, il existe aussi la même marge d’erreur de précision sur la plaque en aluminium.

Donc peut importe nos efforts, il existe toujours un jeu, un espace dans lequel les stabilisateurs vibrent et font du bruit.

Il nous fallait absolument une solution pour combler ces dixièmes de millimètres.

Vous l’avez deviné, on a choisit la solution du joint en silicone. L’avantage d’une colle au silicone, c’est qu’elle reste légèrement “molle” même après séchage. Ainsi, elle répond parfaitement au travail qu’on lui a assigné : amortir les vibrations.

La durée de vie des colles basées sur le silicone est de l’ordre de 10 à 20 ans. Donc la durée de vie est le cadet de vos soucis.

3/ Enfin, dernière précision, c’est le polymère utilisé sur les eQx. Les eQuilibrum sont fabriqués avec du Polyoxyméthylène (POM). C’est un plastique ayant des propriétés physiques assez intéressantes.

La première, c’est la dureté. Le POM remplace parfois les alliages en aluminium.

La seconde, c’est la résistance à l’abrasion. Le POM est encore plus résistant à l’abrasion que le PBT.

La troisième, c’est le coefficient de friction. Le POM glisse comme sur du beurre, même en l’absence de lubrifiant. C’est un point extrêmement important qui a dirigé notre choix vers ce plastique.

En fait, les lubrifiants liquides ont un problème majeur, celui d’accrocher la poussière. Ainsi, avec des stabilisateurs lubrifiés, au bout de quelques années, vous auriez eu des stabilisateurs grippés par la poussière.

En évitant la lubrification des stabilisateurs POM, on évite la présence d’un liquide pouvant potentiellement réduire l’espérance de vie de notre clavier.

C’est plus ou moins tous les commentaires que j’avais à faire sur les stabilisateurs. Je pensais vraiment pas faire deux articles pour expliquer le travail effectué sur un élément dont 99% d’entre vous n’en ont même pas conscience de l’existence.

Petite démonstration rapide :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *