Le moule est fini. On moule les premiers morceaux de plastique et… catastrophes.

Une image sera bien plus parlante.

Il y’a au total 16 incohérences entre le moule et le PCB. Les trous qui servent normalement à faire passer les piliers sont occupés par… la fameuse armature servant à interchanger les interrupteurs.

Les piliers servant à retenir la plaque supérieure de la plaque inférieure.

Comment cette catastrophe a pû arriver ?

Le designer, celui qui a créé le fichier 3D de la coque, a parfaitement fait son travail. La coque en plastique qu’il a dessiné est parfaitement compatible avec un clavier mécanique.

L’ingénieur, qui dessine le circuit imprimé, a parfaitement dessiné son circuit imprimé aussi.

Jusque là tout va bien.

Puis ils ont rajoutés le SMT et… oups. Les parties permettant l’installation du SMT sont découpés du PCB… ce qui ne permet bien entendu plus l’installation…

On fait quoi?

Prochaine étape, redessiner le PCB et redessiner la structure inférieure du clavier. Ce qui bien entendu, prend du temps.

Laisser un commentaire

Vérifié indépendamment
771 avis