Réponse : Parce que dieu n’existe pas!

Hein? Quoi?

Ah. Pardon, je suis allé trop vite. Vous vous demandez sans doute pourquoi le Bane n’est pas équipé de switches provenant de chez Cherry. Après tous, c’est la marque la plus réputée pour les interrupteurs de claviers mécaniques.

Pour être réputée, elle est réputée mon vieux! D’ailleurs, pourquoi?

Remontons un peu l’histoire de l’informatique. Cherry GmbH est une des premières entreprises spécialisée dans la fabrication de périphériques informatiques. En l’occurrence c’est la plus anciennes encore en activité. Fondée en 1953, elle fait partie des précurseurs de l’informatique.

En 1983, elle invente et dépose un brevet pour un interrupteur mécanique… Ces fameux interrupteurs “Cherry MX”.

Il se trouve que ces interrupteurs étaient plutôt appréciés et ont rapidement gagnés en popularité, faisant la réputation de Cherry.

O.k et ?

Le brevet ayant été déposé en 1983, la date d’expiration du brevet était donc en 2003, comme tout bon brevet qui se respecte, la durée est de 20 ans. Une fois le brevet expiré, le marché s’est transformé en un Free For All, avec de nombreux acteurs se jetant dessus.

De nombreux constructeurs se sont alors lancés dans la fabrication de switches pour claviers avec plus ou moins de succès.

Cependant les premières copies ou clones ( vue la ressemblance physique ) étaient de piètre qualité, ce qui a alors permit à Cherry de garder de sa réputation de fiabilité.

Et du coup, nous, on se retrouve avec des copies à deux francs six sous?

Sauf que… en 17 ans (nous sommes en 2020 désormais ) les choses ont largement eu le temps d’évoluer. Avec l’expérience, les constructeurs ont eu non seulement le temps de plancher sur des ajustements à leur sauce de la structure des interrupteurs Cherry mais en plus, de les améliorer.

Donc en 2020, il n’est pas spécialement judicieux de dépenser des fortunes pour avoir des switches de chez Cherry, du moins, on a aucun argument factuel tenant la route pour privilégier Cherry plutôt qu’une autres marque.

Et moi qui achète ce clavier, j’y gagne quoi? Parce que ouais, c’est cool, vous payez vos switches moins chers et vous vous engraissez sur notre dos nan?

Non. Vous avez tout à y gagner. Comme vous avez pu vous en rendre compte, les interrupteurs du Bane ne sont pas soudés et donc vous pouvez donc interchanger les interrupteurs.

Et ?

Et comme vous vous en doutez, installer 104 armatures en plastique sur un clavier, une sous chaque touche pour être précis, ben… C’est pas gratuit.

Grosso modo on peut résumer le calcul fait pour le Bane par la formule suivante :

Prix d’un switch Cherry MX = Prix d’un switch Gateron + Prix du socket + Prix de la main d’oeuvre

En gros, pour le prix d’un switch Cherry, vous avez un switch Gateron, une armature en plastique vous offrant la possibilité d’installer ce que vous voulez dessus et la main d’oeuvre de payé.

Du coup il leur reste quoi à Cherry?

Eh bien ma foi… il leur reste leur réputation. Je vois certains gamers déifier Cherry parce qu’ils étaient les précurseurs. Des nombreuses discussions que j’ai eu, avec de nombreuses personnes, les switches Cherry seraient “meilleurs”, pourtant ils sont totalement incapables de donner une raison rationnelle.

Bref, c’est ce que je voulais dire par “Dieu n’existe pas.” Ce n’est pas la réputation d’une entreprise qui détermine la qualité de la production par l’intervention du saint esprit. Pour obtenir des interrupteurs meilleurs, il faut des matériaux différents. [à suivre.]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *