Instant “C’est pas sorcier” 😗 pour ceux qui veulent comprendre comment un micro contrôleur pour clavier marche.

Un micro contrôleur possède des pattes. Et typiquement, il est possible de donner des fonctionnalités à ces pattes. On peut par exemple, le programmer pour que lorsque 2 pattes sont mises en contact, et qu’un courant passe, une frappe soit détectée.

Prenons un exemple simple, vous avez le micro contrôleur ci dessous. Il possède des pattes “Colonne”, qui envoient du jus sur un circuit, chaque “colonne” représente une colonne de touches sur le clavier.
Il possède une autres série de pattes appelé “Rang”, qui représente la rangée de touches sur le clavier.


De base, le circuit est débranché, et rien ne passe.
Maintenant, imaginez que vous appuyez sur une touche, ce qui ferme le circuit et permet au courant de passer, disons… “A”.
La touche A se situe sur la colonne 2, rang 3. Quand vous appuyez dessus, un courant électrique est passent dans le circuit et le contrôleur détecte la frappe puis envoie à votre PC l’information ” La touche A a été frappée “.


Imaginons que vous appuyez sur la touche “échap”, qui correspond à Colonne 1 et Rang 1. Quand vous appuyez dessus, le clavier détecte un jus et traduit ça par “échap”.


Etc etc


Il existe un total de 21 colonnes et 6 rangées sur un clavier standard.
Ce qui signifie 21 broches * 6 broches sur le micro contrôleur, donnant un total de 126 combinaisons.
C’est ce qui nous permet d’offrir un anti-ghosting sur la totalité du clavier, puisque chaque combinaison est unique.

Ensuite, passons à l’éclairage RGB. Le jus commence toujours son parcours de la rangée “Colonne”. Cette fois, chaque colonne est branchée à 3 pattes sur le micro contrôleur. Chaque branchement représente… une couleur!

Imaginez, le jus part de Colonne 1, et arrive sur Ligne 1, couleur Rouge… La touche “échap” s’allume en rouge parce que la LED rouge qui se situe dans la colonne 1, sur la ligne 1, est alimenté en jus.


Imaginez désormais que le jus part de la Colonne 1 et arrive sur la ligne “Rouge 1” “Bleu 1” et “Vert 1”. La touche s’allume désormais en… BLANC!

Ainsi, pour gérer l’éclairage RGB, on réutilise les 21 pattes “Colonne” et on utilise 18 pattes “lignes”, il existe 378 combinaisons possibles avec les pattes du micro contrôleur. Ce qui offre un RGB touche par touche sur le clavier.

Chaque patte est capable de gérer l’énergie sur 255 niveaux différents. C’est à dire que l’intensité de chaque LED, Rouge, Vert et Bleu, peut varier sur 255 niveaux. Ce qui signifie que chaque touche peut varier entre 16,80 Millions de couleurs.

Bon, j’en ai perdu combien dans mon explication? 🤔

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *