Bon, c’est la dernière ligne droite avant les précommandes. Comme vous le savez, on met un point d’honneur à innover autant que possible sur notre clavier et à en faire un produit sans concurrence.

Cependant, qui dit innovation dit aussi nouvelle technologie et chemin à débroussailler.

Jusqu’à maintenant, il n y a qu’un seul fabricant qui dispose d’un repose poignet RGB. Une célèbre marque avec un logo composé de serpents. Cependant dans leur cas, le clavier nécessite un second port USB pour le repose poignet.

Dans notre cas, il nous semble peu élégant de sacrifier deux ports USB sur un ordinateur pour juste avoir un éclairage RGB total…

Le repose poignet et les bordures du Champion’s Bane sont RGB. Totalement RGB avec le contrôle de l’intégralité du spectre de 16.80M de couleurs dont le contrôle se fait via un unique port USB sur l’ordinateur.

Cependant, après analyse des capacités du micro-contrôleur, il se trouve que celui qui est installé est totalement incapable de fournir un contrôle total. Tout au plus, on peut pré programmer quelques couleurs et laisser les utilisateurs en choisir un.

Pour contourner cette limitation, on a dû tout inventer de zéro.

Déjà, il nous faut plusieurs micro contrôleurs pour le hardware.

Pour commencer, cette fonctionnalité nécessite un contrôleur supplémentaire, ce qui fait du Bane un clavier extrêmement complexe à fabriquer côté hardware (peut être même l’un des plus complexe…).

En gros, il existe le micro contrôleur principal, qui se charge de toutes les fonctions de base d’un clavier standard.

Un second se trouve sous les boutons tactiles capacitifs.

Un troisième, celui qu’on rajoute, est présent pour gérer la communication avec les bordures du clavier.

Enfin, un quatrième présent dans le repose poignet.

C’est le moyen le plus économique possible pour donner autant de fonctionnalités au clavier sans exploser les coûts sur le hardware.

Ensuite, il nous faut le firmware.

Second point, une pièce hardware n’est rien sans le firmware qui va avec.

Qu’est ce qu’un firmware? Un firmware est un microprogramme permettant de faire fonctionner le matériel. C’est ce qui traduit par exemple un passage de courant sous la touche A en “l’utilisateur a appuyé sur la touche A”.

Dans le cas du CSB01, nous avons besoin d’un firmware qui soit non seulement capable d’assurer les fonctionnalités de base, mais aussi comprendre les informations provenant des touches capacitifs mais encore la possibilité de contrôler l’éclairage.

En gros, c’est un tout nouveau firmware sortie de 0…

Enfin, il nous faut le software…

Le hardware communique à travers le firmware avec le software… Je pense que vous l’avez deviné, quand on a un hardware nouveau, un firmware sortie de 0… il nous faut un software fait à partir de rien aussi.

Le firmware et le software est un travail confié à eVision, une entreprise Chinoise spécialisée dans les micro contrôleurs.

Bref. Conclusion rapide.

Pour conclure rapidement ce message en deux points :

1/ Il faut compter 2 mois environ pour ces travaux. (Nous sommes au 23 Mai 2020… )

2/ Cette technologie, une fois développée, sera en possession de Gaming Gear SAS. C’est une technologie fait maison que les concurrents n’ont pas encore.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *